BAS hiver 2016

Bienvenue dans ce « BAS » (pour « Bilan Animes Saisonnier »). Je souhaitais mettre en forme cela différemment, mais suites à divers soucis techniques, on va rester sur un format traditionnel pour cette fois-ci. Ce n’est que partie remise !

Pour cette saison, je n’ai pas suivis grand chose, mais la qualité globale était au rendez-vous. Il faut dire que je sélectionne de plus en plus drastiquement ce que je visionne ou non. Quoiqu’il en soit, j’espère que vous apprécierez cet article, n’hésitez vraiment pas à commenter plus bas, quant à vos propres ressentis !


Oshiete! Gyaruko-chan

Oshiete! Gyaruko-chan

Studio : Feel

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Un anime au format court et rafraichissant. L’histoire de 3 jeunes filles en pleine adolescence, se posant diverses questions et y répondant sans détour. C’est un humour pas absurde et agréable à visionner. Les épisodes courts de moins de 5 minutes c’est vraiment idéal à mon sens pour cela, bien que n’étant pas fan de ce format habituellement. Visuellement c’est très coloré, avec une animation minimaliste, mais amplement suffisante pour ce genre de titre.

 

Heavy Object

Heavy Object

Studio : J. C. Staff

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Objectivement (sans mauvais jeu de mots), c’est mauvais. L’histoire n’a rien pour elle et grouille d’incohérences. Les plans sur le cul ou les seins des personnages féminins, sont légion. C’est sincèrement très lourdingue. Seul le duo de nos deux acolytes principaux fonctionne bien et, n’arrivent pas à eux seuls, à sauver la franchise. Les autres personnages n’étant là que pour le décor et remplir grossièrement les épisodes. Et, par dessus tout, c’est putain de moche ! La 3D, en plus d’être partout, est dégueulasse. C’est l’une des pires qui m’est été donné de voir. Bref, passez votre chemin.

 

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o!

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o!

Studio : Deen

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Disons le tout de suite. C’est Deen et donc moche. Les plans ne sont pas bien pensés et l’animation foireuse. Cependant, je pense qu’il serait dommage de passer à coté de ce titre, tant l’humour débile qui le remplit fait du bien aux zygomatiques. Cela ne se prend pas au sérieux et tourne en dérision le genre. Les personnages sont tous plus cons les uns que les autres, mais dans le bon sens cette fois-ci, pour notre plus grand plaisir. C’est l’anime de la saison qui m’a fait rire !

 

Gate : Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri – Enryuu-hen

Gate - Jieitai Kanochi nite Kaku Tatakaeri - Enryuu-hen

Studio : A-1 Pictures

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Suite direct de la première saison et fidèle à cette dernière. Nous poursuivons de suivre les enjeux amorcés et le scénario s’étoffe en fin un peu. Je trouve toutefois l’action encore un peu lente. Espérons qu’une saison corrigera cela. L’univers est intéressant et ne demande qu’à ce qu’on l’exploite plus. Au niveau visuel j’ai toujours autant de mal avec le découpage des séquences, qui, non seulement n’apporte rien au récit, mais, qui de surcroit, nuit à la lisibilité de celle-ci. Puis le recyclage dans le générique d’ouverture, vous êtes sérieux ?

 

Dimension W

Dimension W

Studio : Orange & 3Hz

AniFiche

Mon avis en quelques mots : C’était fort plaisant à visionner. Le fil rouge est classique, mais l’anime exploite des éléments intéressants dans son récit, avec une certaine habilité. On regrettera peut-être une fin un peu rapide, qui n’apporte pas explicitement toutes les réponses aux questions. Malgré tout, il arrive à se suffire à lui-même, ce qui est déjà très bien. Visuellement ça tient la route et, le générique d’ouverture est pas mal du tout (mention à la petite danse de Kyoma). Il ne révolutionne rien, mais l’univers reste maîtriser et, dispose d’idées intéressantes.

 

Hai to Gensou no Grimgar

Hai to Gensou no Grimgar

Studio : A-1 Pictures

AniFiche

Mon avis en quelques mots : C’est un anime que j’ai débuté tard. Je n’avais point prévu de le visionner, au vu de son synopsis. Force de voir tout autour de moi, des retours très positif sur ce dernier, j’ai fini par m’y intéresser. Et qu’elle surprise ! J’y est découvert une histoire très belle et bien écrite, avec des personnages attachants et, pourvus d’une grande palette d’émotions. Encre une preuve que ce genre à encore plein de choses à nous montrer. Beaucoup lui reproche son rythme lent. Il est vrai que c’est lent, mais l’histoire veut cela. Pour moi c’est un choix intelligent, qui va dans le sens de ce qu’il veut nous transmettre. À mon avis, il vaut mieux le prendre un tranche de vie pour mieux apprécier sa valeur. C’est assurément et, de façon assez inattendu, mon petit coup de cœur de la saison (Durarara est hors-jeu !). Ajoutez à cela, des décors vraiment somptueux et vous obtenez un anime contemplatif et doux, qui nous ouvre son cœur.

 

Boku Dake ga Inai Machi (Erased)

Erased (Boku Dake ga Inai Machi)

Studio : A-1 Pictures

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Il a beaucoup fait parler de lui et, à visiblement déçu beaucoup sur la fin. Oui, lorsque l’on nous annonce à la fin explicitement, l’identité du meurtrier, personne n’est surpris. Les éléments disséminés dans l’intrigue sont on en peu plus clairs. Dès le début on peu le deviner sans trop de difficultés. Mais on s’en contrefous. Là n’est pas le propos de la série. Ce n’est pas cette « révélation » qui importe, mais justement le cheminement de nos héros jusqu’à ce moment précis, qui sont intéressants. On lui a collé d’entré de jeu, l’étiquette « énigme », alors qu’il ne se concentre pas là dessus. Pour moi, la narration est excellente et, la pire des erreurs aurait été de nous sortir justement, quelqu’un apparu de nul part, ce qui aurait fait perdre en cohérence et crédibilité. Quoi qu’on en dise, c’est un bel anime (tant sur le plan émotionnel que visuel) et, il serait dommage de vous en privé, à cause de critiques qui n’ont pas compris le sens de celui-ci. Puis Airi, meilleur waifu de la saison !

 

Durarara!!x2 Ketsu

Durarara!!x2 Ketsu

Studio : Shuka

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Bon. Soyons franc. Cette dernière saison est du génie en barre, comme le reste de la série. Elle la conclue en apothéose, malgré une fin très légèrement rapide. J’en convient, le style d’écriture ne peu convenir à tous, mais il faut reconnaître la grandeur de l’écriture. La force réside selon moi, dans le fait qu’il n’y a pas de scénario à proprement parler. Ici, pas d’histoire sur lequel on place des personnages pour la faire avancer/évoluer. Au contraire, les protagonistes sont l’essence même de l’anime (ou du LN pour la version papier) et, se sont les histoires qui vont les servir. Écrire ainsi, demande rigueur, cohérence et justesse, qui sont ici réunis dans le talent de la plume de l’auteur. Une véritable escapade, dans une ambiance qui lui est propre. On regrettera seulement l’animation, qui, par moment, laisse à-désirer.

 

Dagashi Kashi

Dagashi Kashi

Studio : Feel

AniFiche

Mon avis en quelques mots : Après m’en avoir parlé comme comme étant tout bonnement génial (en particulier par une personne qui se reconnaitra), j’avais une certaine attente envers lui. Et quelle fut ma déception. Je me suis réellement fait chier devant. L’humour n’est pas bien amené, l’intrigue est vide et le finir à été proche de la torture. En clair, j’ai vraiment pas adhéré. Après cela conviendra peut-être à certain, mais en tout cas ce n’est pas ma came.

 


N’a pas été mit dedans Ansatsu Kyōshitsu S2 puisqu’il est encore en cours, il sera donc dans le prochain BAS.

 

Sinon, pour la saison qui débute, je pense jeter un œil au séries qui suivent :

Bungō Stray Dogs / Concrete Revolutio : Chojin Gensō – The Last Song / Gakusen Toshi Asterisk Second Season / Mayoiga / Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu / Sōsei no Onmyōji / Terra Formars Revenge /

S’ajoutera à cela quelques OAV mais surtout, le film d’Hibike! Euphonium.

Édit : vous avez mon avis à chaud sur ces derniers juste ici !


Petit aparté, pour vous parler des « Prix Minorin 2015 ». Il s’agit de faire élire, par la communauté, des prix divers pour les animes de l’année passée. Il a y a déjà eu trois éditions, pleines de surprises, de déception et de mauvaise foi, faisant justement le charme des Prix Minorin. Vous avez toutes les informations sur ce document, que je vous invite à lire. J’en reparlerais probablement dans mon prochain BAS, sans oublier d’y joindre ce que j’aurais voté.

 

Sur ce, je vous embrasse et vous dis à la prochaine ! N’oubliez pas de me laisser vos impressions en commentaire.

Esenjin ⚜ San[gigi] Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag'zine ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, ShinsekaiYori & Ghost in the Shell.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire