Journal de Fuchsia – partie deux

Après deux semaines passées à Karkasse, Quélico et ses hommes finissent par arriver. Épuisés par la bataille, je les laisse se reposer. Je ne suis plus à une journée ou deux près. Requinqués, il finit par m’apprendre qu’Azurin et lui sont amis de longue date. Ils ont participé ensemble à plusieurs batailles, mais se sont séparés il y a 6 ans. Lui est resté sécuriser la route maritime des bateaux de commerce dans le Détroit des naufragés. Mon frère quant à lui, est partie au nord, en Mer d’Arcadia, afin de rejoindre le vieux continent d’Auroria, afin d’y établir une base pour une future route maritime.


Je décide de prendre le temps de me préparer, avant d’entreprendre ce long voyage. De retour sur mon continent, je décide de fonder ma guilde, La Compagnie d’Hasla. L’aide de compagnons, aussi bien pour la recherche de documentation sur Auroria, que pour les combats qu’il y aura à livrer, me sera nécessaire. Je m’entoure donc d’amis proches de mon village natal, avant de partir à la recherche d’indices.

—–

Près de 6 mois ont passés. Nous avons découvert de nombreuses choses. La traversée de la Mer d’Arcadia sera très difficile, avec les nombreuses tempêtes qu’il y a. Nous avons également après que les deux nations avaient des postes avancés à Auroria et, que la lutte pour la découverte et le contrôle du continent y faisait rage. Après s’être tous préparés convenablement, nous décidons de prendre le large, avec notre nouveau bateau, fraîchement construit.


La traversée de la Mer d’Acardia est très périlleuse. Outre les nombreux pirates, les Nuiens et, bien entendu, les tempêtes, nous sommes tous très éprouvés. Nous mettrons trois semaines à arriver à Auroria, non sans mal. Sur les 26 membres que nous étions au départ, 4 sont décédés pendant ce périple. L’ancre jeté, nous nous dirigeons vers le fort érigé par notre nation, Haranya. Nous y apprenons que l’avancé des troupes se fait très difficilement. En plus de l’armée Nuienne et ses alliés, des monstres particulièrement coriace rende l’exploration des plus dangereuses.


Nous finissons par apprendre d’un marchand, que l’équipage de mon frère aurait été décimé en mer, au niveau de la Mer sépulcrale par un monstre marin géant, en essayant d’établir une route avec l’île situer au centre de l’océan, qui ferait un excellent relaie entre Auroria et notre continent. C’est donc au bout de 3 jours, que nous décidons de reprendre la mer, afin de trouver l’éventuelle épave du navire d’Azurin et ses compagnons, d’après les détails qui nous ont étés fournis.

Cela fait deux jours que nous sommes sur place, à explorer tant bien que mal les fonds marins. Puis la nouvelle arriva. La navire de mon frère est bien coulé. En explorant l’épave, j’ai pu confirmer la mort de mon frère, grâce au collier que je lui avait offert par le passé. Nous décidons tous de ne pas nous attardé plus longtemps par ici et, nous dirigeons à nouveau aux Rivages diamantins.

 

[ à suivre … ]

Esenjin ⚜ San[gigi] Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag’zine ». Passionné d’arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, ShinsekaiYori & Ghost in the Shell.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire