Parlons meuporg

Je l’avais dit, alors le voilà. Un petit article du meilleur et du pire des MMORPG auxquels j’ai pu jouer ces dernières années. C’est un genre un peu en perdition, de moins en moins populaire et de plus en plus gangrené par des pratiques commerciales plus que douteuses, pour ne pas dire totalement non-éthiques.
Cela reste malgré tout un genre que j’affectionne particulièrement. On s’y approprie un personnage, une histoire, un univers et on y fait des rencontres parfois fabuleuses. Et je crois que ce sont vraiment ces deux choses qui sont primordiales à mon sens et qu’y font qu’encore aujourd’hui, avec près de 20 ans de jeux en ligne derrière moi, je continu toujours à passer autant de temps devant.
À travers ce classement succinct et subjectif, vous découvrirez une petite rétrospective de mon vécu vidéo-ludique (c’est normalement dans l’ordre chronologique où j’y ai mis les pieds).

Ma première fois « OGame »

Image prise au pif sur mon moteur de recherche favoris (Qwant), n’ayant plus mon compte depuis belle lurette. Source : https://www.mmorpg.fr/capture-ecran/ogame.html

Site officiel : https://fr.ogame.gameforge.com/

Bon O.K., je vous vois arrivez avec vos « c’est pas un mmorpg ». Alors oui, OGame est plus un MMO gestion/stratégie, mais bon, c’est le premier réel gros jeu en ligne auquel j’ai joué et je ne me voyais pas l’omettre.
Dans celui-ci, l’objectif est de conquérir des planètes et de devenir le seigneur de l’univers ! Bon j’exagère mais l’idée est là. Vous aller devoir coloniser des planètes, gérer vos ressources, votre flotte, attaquer des astres occupés par d’autres joueurs, etc.
J’y ai joué pas mal d’année au cybercentre de mon bled avec quelques amis. Pendant cette période, les jeux à aspect disons social, se limitaient à des parties LAN (toujours dans ce même cybercentre), de Age Of Empire, WORMS ou encore Splinter Cell.
Avec OGame, c’était la découverte d’un nouveau monde, où l’on pouvait jouer, partager et échanger avec des joueurs de toutes la France et du monde entier ! J’y avais atteint un niveau loin d’être ridicule, puisque j’étais premier de mon Univers (plus ou moins l’équivalent d’un serveur actuellement) et mon alliance était top 2 de celui-ci. Je me souvient encore avoir tout arrêté du jour au lendemain, sur un coup de tête, à la découverte de mon tendre Dofus. Mais nous y reviendrons plus tard.

Une histoire d’amour « Dofus »

Site officiel : https://www.dofus.com/fr

S’il y a bien un jeu que j’aime et dans lequel j’ai investit un temps démesuré, c’est bien Dofus. Quinze ans que ce jeu existe, quinze années que j’y joue, avec plaisir. Dofus, c’est -le- jeu de la petite boîte française qu’est Ankama, son fer de lance. Il s’agit là d’un MMORPG tactique, comprenez par là qu’à la manière des échecs, il y a un plateau de jeu avec des cases sur lesquelles évoluent à tour de rôle les joueurs.
Ce n’est pas un secret, le genre tactique est mon autre pêché mignon dans les jeux vidéo. Alors là, j’ai à la fois l’aspect MMO plus le coté tactique, autant vous dire que j’étais au comble du bonheur lorsque je l’ai découvert à sa sortie. Tellement aux anges, que j’ai lâché du jour au lendemain OGame, sur lequel j’étais pourtant très, très, avancé.
Dofus, c’est comme je le disais plus haut, quinze ans de jeu, de rencontres, de partage, de plaisir ! J’y ai rencontré des personnes absolument formidables avec qui je joue encore aujourd’hui (à Dofus ou autre d’ailleurs) ou que je continue de côtoyer en dehors des jeux. Je n’ai absolument aucun regret d’avoir passé ce temps là et ces moments là sur ce jeu et espère en passer encore de biens nombreux !
En outre, la guilde que je dirige là-bas, La Compagnie de Sufokia, va fêter ses douze bougies ce juillet 2019. La bise à l’ami Alexis qui l’a créée à l’époque. Si vous êtes intéressés pour nous rejoindre, jetez un œil ici.

Je t’aime, toi non plus « Wakfu »

Site officiel : https://www.wakfu.com/fr/mmorpg

Aaaah. Wakfu, le second gros MMO d’Ankama. Une histoire compliquée lui et moi. J’y ai joué depuis les premières alpha fermées, mais avec de gros arrêt ci & là depuis sa sortie. Le jeu à des points positifs indéniables, comme son gameplay, son univers, ses visuels, etc., mais cela est contrebalancé par nombre de défauts, que je n’arrive jamais à y rester plus de quelques jours ou semaines.
J’aimerais pourtant tellement m’y immerger pleinement, mais j’ai toujours un accro par-ci ou par-là qui me fini par me déranger et me faire quitter de longs mois ce jeu. En tout cas je note les gros efforts entrepris par l’équipe depuis disons un an en gros, à coup de très grosses refontes en profondeurs de nombreux aspects du jeu, qui le rende clairement plus attrayant et agréable à jouer.
Un jour je compte bien atteindre le niveau maximum dessus ! Mais ce ne sera pas demain.

Plus grosse déception « ArcheAge »

Site officiel : https://www.trionworlds.com/archeage/fr/

On touche là à auquel j’ai bien dû jouer deux ou trois ans et investi beaucoup de temps. Mais malheureusement cette histoire qui avait si bien débutée se dégrada vers la fin un peu plus au fil des mois. Dans ArcheAge (et beaucoup de MMORPG en fin de compte), l’équipement de votre personnage est l’une des pierres angulaires du jeu. Il demande un gros investissement et des efforts conséquents, mais qui sont récompensés par une puissance nettement supérieur à quelqu’un ne s’étant pas autant investi que vous.
Et c’est là qu’arrive la trahison, le fameux « pay yo win » ou en bon vieux français « payer pour gagner ». La formulation parle d’elle-même, plus ta carte de crédit va cracher, plus ton personnage sera puissant et donc à même de gagner plus aisément ses combats. Dans la pratique, votre équipement s’améliore en augmentant son niveau de rareté, grâce à certaines ressources, mais, la chance de réussite n’est pas de 100%, loin de là, du coup dans la boutique, vous pouvez contre quelques euros, acheter une autre ressource vous permettant d’augmenter cette chance de réussite, jusqu’à la faire arriver à 100% si vous le désirez.
Ce qui donne des personnes qui peuvent être plus puissantes que vous après 2h de jeux que vous après 2 ans de dur labeur, juste car Jean-Michel Filsdeministre peut se permettre de claquer 4.000€ dans le mois sur le jeu.
On en arrive donc à un jeu ou l’effort n’est pas récompensé et le plaisir de jeu gâché car les riches (dans la vraie vie), seront quoiqu’il arrive plus fort que vous, pauvre plèbe.

À fond les manettes « TERA »

Site officiel : https://fr.tera.gameforge.com/news/index

En terme de gameplay, je crois que l’on touche là l’excellence. J’y jouais une Templier, je ne saurais donc dire pour les autres classes, mais avec elle, je n’ai jamais pris autant de plaisir à un être soigneur. C’est ultra dynamique, intuitif et franchement jouissif. Le système de combos est simple mais terriblement efficace en bref, que du plaisir à prendre en main.
Cependant tout n’est pas beau, on arrive vite niveau maximum et ce qu’il y a à faire ensuite est très limité. Cela a peut-être et même probablement changé depuis quelques années où je n’y suis plus, mais cela a été à l’époque la raison pour laquelle avec mes amis nous avions arrêté le jeu, la lassitude dans les activités étant très vite survenue.
J’espère toutefois un jour y retourner et m’y amuser, car j’en garde vraiment un excellent souvenir.

Pire expérience « Blade & Soul »

Site officiel : https://www.bladeandsoul.com/fr/

Honnêtement, j’ai du jouer peut-être 2h à tout casser à ce jeu. C’est vous dire l’impression qu’il m’a laissé en si peu de temps. Pour faire simple, au lancement du jeu du moins, on pouvait agresser n’importe-qui en dehors des villes. Du coup, des petits malins s’amusaient à tuer en boucle les nouveaux qui sortaient de la ville de départ. Expérience très déplaisante, puisqu’en plus de cela, le jeu était hyper mal foutu. Quand vous vous faisiez réapparaître une fois mort, vous aviez un écran de chargement, mais votre personnage, lui, était bien sur la carte, du coup une fois le chargement fini, votre personnage était déjà tué à nouveau par les même petits malins, ce qui donnait une boucle sans fin à laquelle vous n’aviez aucune échappatoire, à part quitter le jeu. C’est ce que j’ai fais.

Dis-moi qui est le plus beau « Black Desert Online »

Site officiel : https://www.blackdesertonline.com/

Comment ne pas parler de BDO, sans aborder ses graphismes époustouflant et sa bande son envoûtante. On a là un jeu vraiment magnifique visuellement, on adhère tout de suite à l’univers, d’autant plus avec son gameplay super dynamique qui dès les premiers combats vous rendra addicte.
Cependant passé l’émerveillement de la découverte, BDO deviendra décevant par bien des aspects. Outre le « payer pour gagner » qui rentre de plus en plus dans la boutique du jeu, c’est son manque cruel de contenu qui va vite vous lasser. Pour être franc, j’ai hésité à le mettre dans les plus grosses déceptions. C’est un jeu au potentiel extraordinaire, mais qui n’est exploité à aucun moment. Un bon gâchis de ressources bien triste à constater.
On apprécie toutefois y revenir pour quelques combats et se perdre dans ses paysages somptueux dans lesquels ont prendra toujours plaisir à gambader.

Épanouissement passionnant « Final Fantasy XIV »

Site officiel : https://fr.finalfantasyxiv.com/lodestone/

On touche probablement ici l’un de mes plus gros coups de cœur en terme d’expérience vidéo-ludique sur un MMO, après Dofus.
FFXIV a la particularité d’être un jeu particulièrement scénarisé. C’est un point très important, car généralement, l’histoire d’un MMO se veut très globale afin de laisser le joueur maître de son personnage, de son histoire, etc.. SquareEnix a fait le pari inverse, un jeu dans la lignée de la licence, avec un scénario très présent qui dirige énormément le joueur.
Alors certes, c’est déroutant et cela ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais il n’empêche qu’il reste un titre d’une grande qualité, avec un soucis du détail. L’histoire principale est riche et palpitante et vous fera découvrir nombre de secrets de ce riche univers très maîtrisé.
Accessoirement, avec les quêtes de « Hildibrand », FFXIV peut se targuer d’avoir la meilleure série de quêtes annexes de l’histoire des MMORPG, ce n’est pas rien.

Je vie donc je joue « The Elder Scrolls Online »

Site officiel : https://www.elderscrollsonline.com/fr/home

Je crois que j’ai rarement vu un jeu aussi complet avec un univers aussi poussé. Même si sur ce point FFXIV n’est pas en reste, on est à un autre niveau ici. L’histoire et l’univers sont excessivement riches, ajouté à cela un doublage complet de tous les dialogues de l’intégralité des PNJ dans les langues supportées par le jeu, on obtient une immersion sans égal.
À coté de cela on peut aussi noté que le jeu est plutôt joli et qu’il bénéficie comme les opus solo de la saga, d’une bande son superbe.
Le gameplay est simple mais efficace et permet une personnalisation considérable de sa classe, qui peut jouer des rôles diamétralement opposés suivant les sorts et l’équipement choisi.
Un jeu vraiment plaisant dans lequel plonger, qui sera légèrement terni malheureusement pas de très nombreux bogues.

Les meilleures choses sont les plus courtes « Destiny 2 »

Site officiel : https://www.bungie.net/fr

Que dire de Destiny 2 ? Je n’y ai pas joué si longtemps, disons 3 ou 4 mois, mais il serai exagéré de dire que le jeu m’ai déçu. Il m’a au contraire vraiment plu et a même réussi à me faire ré-apprécier les FPS. Le gameplay (du moins à la manette) est vraiment excellent et c’est un plaisir de jouer, les armes ont toutes leurs caractéristiques propres qui les distingue des autres et les ultimes donnent vraiment un sentiment de puissance vite jouissif.
la difficulté est aussi plutôt bien dosée, en particulier sur les raids, qui mettent l’accent sur la coopération plutôt que sur de gros chiffres bruts. Un partie pris intelligent qui m’a fait adorer les raids proposés.
L’histoire bien qu’assez classique est plaisante à suivre, notamment dans l’extension Renégats vraiment haute en couleurs. Au final, ce qui m’a fait quitter le jeu, c’est probablement son modèle économique, qui nous fait débourser beaucoup d’argent (jeu de base + extensions + pass annuel), sans que le contenu derrière soit à la hauteur des sommes investies, du moins quantitativement, il faut malgré tout admettre que la qualité est généralement présente, mais nous tournons vite en rond.

Le petit dernier « Monster Hunter World »

Site officiel : http://www.monsterhunterworld.com/fr/

On touche à la fin de l’article, avec mon gros jeu du moment, Monster Hunter World. Outre les qualités intrinsèques du jeu (j’en parle plus bas), j’ai vraiment une relation particulière avec lui. Pour remettre cela dans le contexte, c’est l’ami Rémy qui me l’a offert peu avant mon anniversaire début février, période à laquelle j’allais vraiment pas bien, avec mon père très malade. J’ai vraiment pu grâce à MHW et aux personnes (je pense notamment à toi Florient, même si tu es moins présent désormais) avec qui j’ai joué, me vider un peu la tête en penser l’espace d’une session de jeu à autre chose que mes problèmes. Pour vous ce n’était peut-être que des parties de jeux, mais cela m’a sincèrement aidé à mieux traverser cette période, alors merci à vous.
Au delà de ça, comme je le disais au début, le jeu a également de nombreuses qualités. Il est super beau, que ce soit les environnement, notre personnage, mais surtout les monstres que l’on affronte, leurs mouvement, leur intelligence, la qualité des textures de peaux, d’écailles etc. tout est vraiment fait pour s’immerger rapidement.
Le gameplay n’est pas en reste, les combats sont particulièrement corsés et invitent le jeu en équipe, à se coordonner, bien se préparer et les différentes armes proposées, bien que facile à prendre en main, sont exigeantes pour une bonne maîtrise.
Si cela vous intéresse, j’en parle plus longuement dans cet épisode du Canapé Game.


Et voilà. L’article se termine donc. J’espère que ce petit tour d’horizon vous aura plu. Si jamais vous avez d’autres MMO sympathiques à me conseiller, les commentaires sont là !

Esenjin Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag'zine ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, Shinsekai Yori, GITS & Yorimoi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.