Virgule Otaku #02

Hey !

La VO2 arrive avec en gros six mois de retard, pas mal non ? Bon, sérieusement, je m’en excuse. J’avais envie de revoir la façon de faire pour cet article, et puis cela s’est un peu (trop) éternisé. Et finalement, il ne sera pas si différent du premier. Dans un premier temps, il va parler japanimation, avec les catégories que vous connaissez bien. Ensuite, ayant eu un job pendant 8 mois l’an passé, j’ai pu compléter ma collection de mangas, vous y retrouverez donc une sélection de 3 séries que j’ai affectionné. S’éloignera ensuite un peu, pour parler brièvement jeu-vidéo, avant de conclure sur un « goodies » de Monogatari sur lequel j’ai craqué.

Animes

Vous pouvez voir ce que j’ai visionné ici.

Écriture « Concrete Revolutio: Choujin Gensou – THE LAST SONG »

source : http://pixiv.net/i/57073637

Avec cette deuxième saison, nous avons eu la conclusion de l’aventure de nos super-héros. L’histoire n’était pas des plus évidente à suivre, avec sont découpage particulier et ses sauts dans le temps, cependant, je trouve la suite bien plus aisée à comprendre. En effet elle répond aux principales interrogations posées précédemment. Finalement c’est une histoire que j’ai trouvé, certes, atypiques, mais intelligente et bien fournie, avec des personnages hauts en couleurs. Elle a tenté quelque chose qui sort de l’ordinaire et, à mon goût, s’en sort très bien. C’était un vrai régal à suivre, d’autant plus que le travail visuel incroyable que nous offre encore une fois, le studio BONES. Une série que je recommande donc, même si vous avez un peu de mal à suivre au début, forcez-vous un peu, vous verrez que tout s’éclaircira au fur et à mesure que l’intrigue avance !

Réalisation « Mob Psycho 100 »

source : http://pixiv.net/i/57347646

Bon, je pense qu’il n’y a aucune surprise ici. C’était vraiment l’anime qui envoyait du bien lourd en 2016. Encore un BONES, décidément, ce studio ne cessera de me surprendre. Que ce soit la découpe des plan, l’animation pure, ou encore la gestion des couleurs, rien n’est laisser au hasard dans Mob Psycho 100 ! Un plaisir qui fera frétiller les yeux de n’importe-qui. L’histoire, bien que classique, est vraiment agréable à suivre, tant ses personnages sont attachants. Je doute que vous n’ayez pas vu cette licence, très « hypée » à sortie, mais si cela n’est pas le cas, foncez sans hésitation aucune.

Graphisme « Hibike! Euphonium 2 »

source : http://pixiv.net/i/51596018

Là encore, je ne pense surprendre personne avec cette série. Kyoto Animation nous montre encore une fois, que c’est lui le boss lorsqu’il s’agit de nous donner un orgasme visuel. Cette deuxième saison reste tout aussi impressionnante que la précédente, pour notre plus grand plaisir, même si je n’ai pas eu de scène particulièrement mémorable, contrairement à la S1, où j’avais pleuré à l’une d’entre-elles, tellement c’était beau. Quoi-qu’il en soit, on ne peut que saluer les efforts fait et la technicité employé par le studio. L’histoire poursuit bien sa route et, le seul regret, sera de ne pas avoir de suite, j’avoue avoir lâché quelques larmes à la fin du dernier épisode. L’expression peut paraître étrange, mais je trouve qu’Hibike! Euphonium, est un « drame mignon ». En bref, régalez-vous en le visionnant !

Univers « 91 Days »

source : http://pixiv.net/i/59150637

Nouvelle catégorie (et ce ne sera pas la seule) à apparaître. Certains animes se démarquent par un univers riche et travaillé, plutôt qu’une prouesse technique sur le visuel. C’est le cas de 91 Days. Alors, il n’est pas moche pour autant, loin de là, mais c’est vraiment l’ambiance qu’il insuffle qui donne tout le charme de la série à mon goût. Nous nous retrouvons plongé dans univers mafieux, où la prohibition de certains articles, comme l’alcool, règne aux États-Unis. Un drame sombre qui retranscrit bien l’époque, à base de complots et de trahisons. L’anime a personnellement rempli mes attentes et, j’aimerais vraiment voir plus de choses dans cette veine là, qui s’éloigne de ce dont on a l’habitude de nous gaver. Encore une fois, je vous invite à voir la série si ce n’est déjà fait.

Personnage féminin « Katagiri Airi | Boku Dake ga Inai Machi »

source : http://pixiv.net/i/55859184

Là, je n’avais pas le choix, je devais mettre ma waifu de l’année ! Airi est une jeune femme charmante, douce, bienveillante et attentionnée et, il est impossible de ne pas succomber à son charme. Je suis juste un peu triste qu’elle ne soit pas tant que cela mise en avant, mais ceci ne m’empêchera pas de l’aimer. Elle reste selon moins un pilier de l’intrigue et, plus particulièrement un pilier pour le héros, nécessaire, afin que celui-ci avance dans sa quête. C’est une personne de confiance, à qui l’on peut se confier sans s’inquiéter et, ce genre de personne, c’est vraiment très rare !

Personnage masculin « Izaya Orihara | Durarara!!x2 Ketsu »

source : http://pixiv.net/i/17900553

Je n’avais pas pu le caser dans le VO1, le tire est désormais corriger grâce à la diffusion du dernier arc, qui clôture l’histoire. Izaya aura vraiment été un personnage à part, se révélant au fur et à mesure, sans jamais nous laisser pénétrer à l’intérieur de lui, restant à jamais bien énigmatique sur nombre de points. Ni bon, ni méchant, il est simplement lui-même et fidèle à ses désires. Drôle, surprenant, machiavélique, méprisant, attachant, c’est une vrai roulette russe, dont on ne sait quel nouveau trait de son caractère va ressortir. Un personnage complexe donc, que l’on apprécie ou non, mais au charisme certain. Une pierre angulaire importante pour la série.

Bande son « Hai to Gensou no Grimgar »

source : http://pixiv.net/i/55666840

Il faut admettre que pour cette catégorie, j’ai eu du mal à choisir. Non pas car il y avait trop de B.O. incroyables, mais au contraire, parce-qu’il n’y en avait bien peu. J’ai donc fais le pari de prendre celle qui se faisait la plus discrète. Grimgar est un anime où il se passe peu de choses et qui est de ce fait très lancinant et contemplatif. Cela ne me déplaît, bien au contraire. En fin de compte, sa bande son discrète permet de profiter au mieux de ce qui nous est présenté, sans prendre le devant, arrivant jusqu’à se faire oublier, afin de nous immerger au mieux. Cela ne l’empêche pas pour autant d’être très soignée. Douce, calme, attendrissante, un plaisir à écouter lors de sa petite sieste pendant l’été. Testée et approuvée !

Générique « Bye bye Yesterday ; 3-nen E gumi utatan | Ansatsu Kyōshitsu »

source : http://www.zerochan.net/1844098

Il faut admettre qu’arrivé à cette catégorie, je n’avais pas la moindre idée de quoi mettre. Rien ne m’étais resté à l’esprit. J’aurais aimé mettre celui de Durarara!!, mais force est de constaté que celui du dernier arc était franchement pas au niveau. J’ai donc revisionné quelques génériques, avant de tomber sur celui-ci et de me rappeler qu’il était fort bien. La musique est cool et dynamique, le travail visuel intéressant, en bref, c’est un bon générique d’ouverture. L’anime en lui même était bien, j’étais pas très emballé par la première saison, mais ce second acte à su relever la barre avec une intrigue plus profonde et des personnages mieux travaillés qu’auparavant.

Canapé « KEIJO!!!!!!!! »

source : http://lightningthundra.deviantart.com/art/Mio-Kusakai-640430620

Nouvelle catégorie, créée spécialement pour cette anime ! Je me devais de KEIJO!!!!!!!! quelque part et ai donc mis cette catégorie « canapé ». Il s’agit tout simplement de l’anime le plus agréable à regarder avec des potes, dans un canapé, une bière à la main. Quand Axel nous a dit qu’il allait nous faire regarder cela, j’avoue qu’au début, j’étais très … dubitatif. Puis finalement, c’est passé comme papa dans maman ! Avec beauf-kun à ma droite et une bière à ma gauche, on a finalement passé un très bon moment et bien rigoler et, franchement, parfois, ça fait du bien. C’est drôle, ça ne prend pas la tête, idéal pour déconner en soiré entre ami(e)s.

Pas convaincu « Mayoiga »

source : http://kecepkemig.deviantart.com/art/Masaki-616546580

Mon petit doigt me dit qu’un certain monsieur va être triste d’apprendre que j’ai mis sa série favorite de tout temps ici. La catégorie « pas convaincu », c’est l’anime cool, pas pas si cool. Peut-être que j’en attendais trop au début, je ne sais pas. Je souhaitais voir quelque chose de sombre et plutôt machiavélique, un bon drame des familles quoi, mais rien. On pourrait à la limite dire qu’il s’agit d’un bon nanar.

Y’a de l’idée « Occultic;Nine »

source : http://konachan.com/post/show/231225/aikawa_miyuu-misaki_kurehito-occultic-nine-pantyho

Dernière nouveauté, l’anime « y’a de l’idée », pour récompenser la série cool, même bien cool, mais dont on aurait aimer en voir un peu plus. Occultic;Nine rempli bien ces conditions.L’histoire est intéressante, mais on aurait souhaiter un développement plus poussé. Il arrive malgré tout à se finir plus que correctement, ce qui est rare pour une série de cet acabit. C’est A-1 Pictures aux commandes, sans être transcendant, l’aspect visuel est très bien fichue et bien pensé, un plus non négligeable. Même si je peux sembler descendre l’anime, je l’ai vraiment beaucoup aimé et vous encourage à le visionner. Un bon anime d’enquêtes, il n’y en a pas tant que ça dernièrement.

Studio « SHAFT | Kizumonogatari »

source : http://bauyung.tumblr.com/post/137536183500/pretty-vamp

Alors oui. SHAFT n’a pas fait grand chose cette année. Mais SHAFT a fait Kizumonogatari. Et ça déboîte, genre vraiment. L’intrigue est la base de ce dont découle tout le reste de l’histoire, qui nous est conté dans l’anime. Un pilier essentiel à la compréhension complète de l’œuvre. Puis franchement, on va pas se mentir, le travail en terme d’animation, de visuel, d’ambiance ou même sonore, c’est une tuerie ! Une prouesse technique dont je me suis délecté, bien que certain plan en 3D dénotaient trop du reste. Cela n’enlève en rien la superbe des films, dont nous avons eu la chance d’une diffusion en France. À voir et revoir sans modération, une fois tous disponible en ligne, en espérant qu’un coffret blu-ray voit le jour dans nos contrés.

Mangas

Vous pouvez voir ce que j’ai lu ici. Vous pouvez constater qu’il y en a très peu, cela s’explique par deux raisons. La première, je n’ai pas poursuivit mes séries ayant débutées avant 2016, la seconde, je n’ai pas lu toutes les nouvelles séries que j’ai acheté en 2016 (comme Pupa ou Solanin par exemple). Donc voilà. Je tiens d’ailleurs à préciser qu’il n’y a que 2 mangas cités pour 3 catégories, mais que les 5 lus mériteraient d’être présent, car vraiment très bons, procurez-les vous sans attendre.

Histoire & personnages « Somali et l’esprit de la forêt »

source : tome 1 – Somali et l’esprit de la forêt

Un gros coup de cœur sur cette œuvre. Un magnifique conte onirique et poétique. Une histoire douce et touchante à la fois, où l’on suit un Golem, aider une jeune humaine à retrouver ses parents, dans un monde où l’humanité a presque disparu lors d’une grande guerre contre les monstres, qui les réduisent désormais, pour le peu restant, en esclavage. Un pèlerinage plein d’amour et de tendresse, entre deux êtres radicalement opposé, l’un étant adoré, l’autre persécutée et devant cacher sa vraie nature. Je suis vraiment tombé sous le charme de ce récit et des personnages, aussi bien de nos deux héros, que des rencontres qu’ils feront. N’oublions pas non plus le dessin particulièrement détaillé, qui aurait presque pu faire valoir à ce manga une place dans la catégorie ci-dessous.

Visuel & univers « L’Ère des cristaux»

source : tome 1 – L’Ère des cristaux

Et nous y voici, à la révélation de l’année. L’Ère des cristaux est un manga atypique, qui se distingue des autres par de nombreuses choses. Je ne vais pas tout vous énumérer (par-ce que je suis loin de tout connaître et parce que je ne tiens pas à trop m’étaler), mais nous pouvons noter deux-trois trucs intéressants, notamment en ce qui concerne le visuel du manga, ce qui lui vaut sa place ici. Il y a dans cette œuvre, un travail très important sur le noir & blanc, les formes et la symétrie, qui n’est pas là pour « faire joli », mais bien pour appuyer un propos. Je vous invite à lire le livre, bien-entendu, ainsi que cet article du Nostroblog, qui en parle justement de cette « narration par l’image ».

Maison d’édition « Komikku »

source : tome 1 – Les enfants de la Baleine

Jeune maison d’édition (créée en 2012), Komikku à su trouver un lectorat, avec des œuvres d’une grande qualité. Je pense qu’il va falloir garder un œil très attentif aux sorties de cette dernière, qui a une ligne éditorial très intéressante. Loin des grosses licences ultra-populaires, il nous est proposé ici des titres qui se démarquent du reste et qui méritent d’être plus connus. Je ne peux donc que vous enjoindre à vous procurer les quelques séries qu’ils ont édités, car elle vous fascinerons  tout du long de leur lecture, et même après !

Jeu vidéo

Je ne suis pas un gros joueur de jeu-vidéo. Certes, j’ai un grand temps de jeu, mais celui-ci est réparti dans très peu de titres différents. Je vais donc vous parler ici, du jeu qui m’aura accaparé le plus de temps en 2016.

Il a volé ma vie social « Final Fantasy XIV »

source : https://fr.pinterest.com/pin/323837029446137076/

FFXIV de son p’tit nom, est un MMORPG japonais conçu par Square Enix. Dans un monde qui sort du « Septième fléau », qui a ravagé des terres, vous aller incarné le héros de la lumière, afin d’essayer garantir la paix sur le continent où, on va pas se mentir, c’est pas franchement le monde des Bisounours. L’une des forces de ce jeu, est qu’il vous permet (voir vous incite) à jouer différentes classes, sur un seul et même personnage. Pour se faire, il vous suffira de changer d’arme, ce qui vous donnera accès aux compétences du job associé. Autre choses importante, le jeu est très scénarisé. Il y a une grande épopée principale, à laquelle se greffe divers quêtes annexes (à l’intérêt globalement bien moindre). Le gameplay reste assez classique et le jeu repose sur la trinité tank/soigneur/dps, ce qui peut être un pari osé, lorsque l’on regarde les nouveaux MMO du marché. Malgré cela et son abonnement mensuel (12€) et les extensions à acheter (50€) tout les 1 an et demi/deux ans, le jeu se porte très bien. On demandera tout même à celui-ci de se renouveler un peu, en tentant des choses plus atypique, car il a tendance à trop se reposé sur ses acquis et de ce fait, gagnerai à innové. S’il vous faut plus d’arguments pour vous y mettre, allez lire l’article de l’ami Axel qui en parle plus longuement.

Goodies

Et nous voici à la dernière catégorie, où je vais brièvement vous parler de ma petite folie de l’année; l’achat d’un lot de près de 80 planches préparatoire d’Owarimonogatari aux enchères. Une petite folie que je ne regrette pas. Cela n’est point un secret, je suis un grand fan invétéré de Monogatari Series et, tenir cela entre les mains, ce n’est que du plaisir ! Je vous laisse jeter un œil à cela, via la petite galerie ci-dessous :


Et voilà ! Fin du petit tour d’horizon de ma vie d’otak’ en 2016, on se retrouve dans 7 mois si je suis dans les temps pour l’année 2017, sinon à dans 1 an ! N’hésitez pas à me partager vos découvertes, d’autant plus si je ne les aient pas abordées ici.

Esenjin ⚜ San[gigi] Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag'zine ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, ShinsekaiYori & Ghost in the Shell.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire