Carnet de lecture #02

Salut tout le monde !

On se retrouve enfin, j’espère sincèrement pouvoir tenir plus régulièrement cette chronique, d’ailleurs deux autres sur Monster Girls Party et Shujuu Ecstasy arriveront prochainement (oui c’est du H).

Mais aujourd’hui, nous allons brièvement nous intéresser à Look Back, de Fujimoto Tatsuki (publié chez Kazé dans l’Hexagone).

Nous allons suivre Fujino, une collégienne qui a sa rubrique manga dans le journal de son établissement. Plutôt douée et toujours pleine d’idées, elle rencontre pas mal de succès, notamment dans sa classe. Elle va devoir partager cette section avec une autre élève (qui ne vient pas en cours), ce qui va la pousser à s’améliorer tant le niveau de cette dernière est plus élevé que le sien en dessin. Il s’agit de Kyômoto, qu’elle ne rencontrera qu’arrivée à la remise des diplômes, à partir de ce moment, la rivalité laissera place à une amitié entre nos deux héroïnes.

J’étais particulièrement intéressé par ce titre, au vu des nombreuses éloges que j’ai pu en voir, sur Twitter, entre autres. Et je dois dire que j’ai été un peu déçu. J’en avais peut-être de trop grandes attentes ? Je ne dis pas ne pas avoir apprécié cette œuvre, bien au contraire. On a là un très beau récit, touchant et poignant, mis en valeur par le dessin de l’auteur, mais j’ai la sensation qu’il lui manque malgré tout quelque chose pour qu’il puisse me transcender comme il l’a fait avec la twittosphère.

Quoi qu’il en soit, j’ai passé un très bon moment avec ce récit. Et cette première œuvre que je viens de lire de Tatsuki Fujimoto m’a bien donné envie de m’intéresser à ses autres mangas. Donc oui, malgré une pointe de déception, je vous recommande chaudement ce titre, qui malgré qu’il soit très court (~140 pages) n’en est pas moins intense en émotions.

Esenjin Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de l'association « Camelia Studio ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, Shinsekai Yori & Yorimoi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.