Illusion Connect, le moba-gacha passé inaperçu

Bien le bonjour ! Aujourd’hui je souhaiterais vous parler d’un jeu mobile de type gacha, sorti il y a quelques semaines mais malheureusement passé totalement sous silence face au tonitruant Genshin Impact, il s’agit donc de Illusion Connect !

Pour commencer, pourquoi ne pas regarder la petite vidéo de présentation ?

Avant d’aller plus loin, que diriez-vous de mettre l’une des musique du jeu pour être bien dans l’ambiance ?

Et maintenant, nous pouvons entrer dans le vif du sujet.

On va commencer par les choses qui peuvent fâcher. Il s’agit d’un jeu type « gacha », il va donc falloir invoquer vos personnages aux travers de différentes bannières. Le hasard va donc avoir une certaine importance, cependant, le jeu fait cela très bien. Outre le taux de base généreux (2% pour une SSR, 13% pour une SR), il en garanti est très peu de lancé.

Comme vous pouvez le voir sur celle-ci par exemple, la SSR est garantie en seulement deux multi ! Quand on sait que pour fêter l’arrivé de la bannière, le jeu à offert dix tickets, soit une multi, autant vous dire qu’il ne sera pas bien ardu d’obtenir ce personnage. Quelques autres exemples de bannières ci-dessous :

J’ai par exemple eu les deux SSR à l’honneur sur celle que vous venez de vois en … deux multi seulement.

Là il s’agit d’une bannière où l’on peut invoquer grâce à des jetons obtenus en faisant du JcJ. Il y en a une aussi via la monnaie spéciale de votre guilde par exemple.

Ou pour terminer là dessus, voici un aperçu de la boutique en jeu :

Des prix qui semblent être dans la moyenne des autre jeu de ce style. Pour information sur la bannière temporaire c’est 200 diamants pour une invocation et 1.880 pour une multi.

Il y a également deux abonnements possibles, le second est classique, 5€/mois et il fait tomber des diamants tous les jours, le premier est plus original, puisqu’il coûte 15€ mais reste ensuite actif à vie ! Il donne 5 invocations par semaine et débloque aussi des bonus à divers autres endroits du jeu, ce qui lui procure un rapport qualité/prix vraiment exceptionnel.

Au delà de ça, le jeu est particulièrement généreux, il donne beaucoup de diamants, beaucoup de tickets, pour vous donner une idée, en l’espace de 3 jours, j’ai eu de quoi faire plus de 150 invocations. J’ai dû en utiliser la moitié pour le moment, mais ai déjà 7 SSR, ce qui donne une moyenne de pratiquement une SSR par multi, ce qui est vraiment énorme !

Voilà, maintenant qu’on a fait le tour de la partie sensible puisque touchant à votre porte monnaie, nous pouvons maintenant aborder les autres aspect du jeu.

Ici l’écran d’accueil, classique, qui permet l’accès aux différentes partie du jeu et, bien entendu, vous pouvez changer le fond et la waifu que vous désirez afficher. Ci-dessous, vous pouvez voir les écrans de la liste des personnages, où l’on peut consulter leurs caractéristiques, les évoluer, les équiper, etc.

En terme de jouabilité, il s’agit d’un RPG en temps réel. Cela fonctionne un peu comme les jeux de cartes. Vous construisez votre équipe comme l’on ferai un deck, vous avez droit ici jusqu’à 10 personnages au maximum une fois niveau 40.

Lorsque vous lancez la partie, vous avez quatre de vos unité en main, que vous pouvez poser sur un plateau de 3×3 cases. Le chiffre en haut à droite correspond à l’énergie que requiert le personnage pour être posé, vous en gagner un par seconde. Et oui ici on va parler de « secondes » et non de « tours », puisque les parties se font en temps réel ! Si vous voulez voir un peu ce que cela donne, je vous invite à visionner la rediffusion du direct que j’ai fais dessus il y a peu, je vous met la vidéo au début du premier combat puisque c’est le sujet de ce paragraphe :

Le possède divers modes, notamment deux modes d’histoire, une arène en JcJ, des défis à réaliser, une carte à explorer, etc..

Et voilà, ce petit tour d’horizon touche à sa fin, j’espère que cela vous aura donner envie de laisser une chance à ce jeu qui, à mon goût, en vaut vraiment la peine ! Il n’invente pas la roue, mais tout ce qu’il reprend il le fait bien. Il n’y a pour moi que deux défauts pour le moment, la difficulté que je trouve parfois vraiment très (trop ?) élevée sur certaines missions et la traduction française qui, même si elle a le mérite d’être là, n’est pas dingue, m’enfin cela est bien suffisant pour suivre les intrigues.

Pour ce quitter, la version vidéo complète du gif qui a servit à la miniature de l’article, c’est cadeau.

Voilà ! Le jeu est cool, joli avec des waifus plus craquantes les unes que les autres, il n’attend plus que vous ! Si vous souhaitez m’ajouter, mon ID est 436366 et je joue sur le serveur européen Rikia. À la prochaine !

Esenjin Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag'zine ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, Shinsekai Yori, GITS & Yorimoi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.