Mes 25 ans d’animation


2006


Hellsing Ultimate

Une série vampire comme je les aime ! Une histoire sanglante et violente, où les vampires ne sont pas des p’tites merdes qui se font marcher dessus. Si comme moi vous aimez les récits de vampires, c’est celle-ci qu’il faut voir !


Gintama

Humm. Difficile de décrire Gintama puisque que par essence, cette série est absolument indescriptible et ne rentre dans aucune case. À la fois du rire à ne plus pouvoir respirer et à la fois une critique de société, à la fois de belles leçons de vie. Un mélange très atypique mais des plus agréable à suivre !

<source>

2007


Clannad

Bon. Je crois que l’on ne présente plus Clannad désormais. On suit la vie de collégiens dans la saison une et leurs débuts dans la vie active dans la seconde saison. Un beau récit, émouvant, bien qu’il prenne son temps à bien démarrer. Assurément là aussi l’un des récits dramatiques qui aura le plus marqué sa génération et continue certainement encore avec les jeunes âmes qui souhaitent rattraper les classiques du genre.

<source>

Sayonara Zetsubou Sensei (Adieu professeur désespoir)

J’y inclus aussi sa saison deux Zoku Sayonara Zetsubou Sensei (2008). Une série au style atypique, qui traite des sujets qui sont encore d’actualité. Une critique forte de la société (particulièrement japonaise, mais se transpose plutôt bien chez nous aussi). On y suit un professeur déprimé par le monde qui l’entoure, qui essaie régulièrement de se suicider, mais qui sera sauvé par ses élèves. Le récit parle encore de nos jours et reste donc très facile à regarder, vous vous attacherez vite à ses personnages et il saura vous faire réfléchir sur la société dans laquelle vous souhaitez vivre.

<source>

Dennou Coil

À nouveau un récit qui va questionner cet autre monde qu’est le web. Une belle histoire avec des personnages attachants.

<source>

Baccano!

Comment définir cette série ? Telle est la question. C’est une histoire, ou plutôt -des- histoires particulières, qui s’entremêlent plus au moins. C’est pas forcément évident à suivre, je vous l’accorde, mais mangez-en, c’est bon !

<source>

Tengen Toppa Gurren Lagann

Juste. Ça défonce sa mère ! Regardez cette série !

<source>

2008


Wakfu

La dernière série non-japonaise de cet article à mon avis. Il s’agit là d’animation française donc. J’y inclus bien évidemment sa saison deux (2011) et sa saison trois (2017). La série se pose donc dans l’univers d’Ankama, quelques siècles après l’époque où l’on joue dans Dofus, mais quelques années avant celle du jeu Wakfu. Nous sommes donc dans l’ère du Wakfu, peu après le « chaos d’Ogrest » qui a ravagé le Monde des Douze. On y suit Yugo, un jeune éliotrope qui finit par apprendre qu’il est le dernier survivant d’une ancienne civilisation, désormais disparue. Il va chercher à en apprendre plus sur son passé et rencontrera Nox, l’antagoniste de la première saison, qui essaie de retourner dans le passé, quitte à détruire le monde actuel au passage. La force de cette série, ce sont ses personnages, en particulier les méchants qui ne sont pas là en mode « khé, khé, khé, je suis trop pas gentil ». Ils sont bien travaillés et ont une histoire qui se développera au fil du temps. Cet anime est également une belle réussite en terme d’animation et Ankama nous montre une fois de plus que Flash, ils maîtrise ça sur le bout des doigts.

<source>

2009


Hagane no Renkinjutsushi: Fullmetal Alchemist

La série de 2009 est l’adaptation fidèle du manga qui pour le coup, est terminé. Tout comme son aînée, cette série est d’une qualité incroyable, l’une de celle où tout le monde est unanime.

<source>

K-ON!

Une série assez incroyable, on suit un club de musique, qui passe plus de temps à prendre le thé en mangeant des gâteaux qu’à s’entraîner. Il ne se passe pour ainsi dire, pas grand chose, et pourtant, cette série arrive à vous garder devant. On s’attache très vite à ses personnages adorables et l’histoire qui se développe doucement nous touchera tous, en fin de compte. Un travail technique réalisé incroyable, des génériques parmi certainement les meilleurs qui soient. Vraiment, foncez si ce n’est pas encore fait !

<source>

Bakemonogatari

Et oui !! Du Monogatari ! Enfin ! Vous attendiez cela avec impatience, hein ?! Le premier qui dit -non- je lui brise les genoux ! Bon, je crois que c’est l’une des choses les plus évidentes qui soit, j’aime, j’adore, j’adule Monogatari Series. J’inclus ici bien évidemment toutes les saisons des Monogatari, je ne reviendrais donc pas dessus dans les années qui suivront (qui à dit -ouf- ?!)

<source>

Dans les grandes lignes, dans Monogatari Series, on va suivre Araragi Koyomi, un jeune lycéen qui va aider des amies, qui ont des problèmes avec des phénomènes paranormaux. Dans Bakemonogatari par exemple, le premier arc Hitagi Crabe, Koyomi va aider Hitagi qui a été piégée par une divinité représentée sous la forme d’un crabe, qui lui a enlevé son poids, elle ne pèse donc plus rien, ce qui est des plus problématiques, vous vous en doutez.

Monogatari bénéficie des soins de SHAFT, qui utilise ici tout son art. La série respire d’une identité visuelle qui lui est propre. Le tour de force, c’est que l’image peut compléter voire raconter autre chose, que ce que les personnages racontent, et la musique en rajoute parfois une couche supplémentaire. Car oui, bien que l’on s’attarde souvent sur l’aspect visuel de la série, cela est moins le cas avec ses musiques, qui le méritent pourtant tout autant.

Oui, je fais le forceur avec tous ces fan-arts. Maintenant qu’on a vu la forme, attardons-nous sur le fond. Le cœur de Monogatari Series, c’est une série riche, qui sait développer avec soin et attention, l’ensemble de son casting, avec l’intérêt qu’il mérite. Plus qu’une ligne rouge, nous avons des histoires, qui s’entremêlent et créent l’univers. Cette série aime ses personnages, son univers, aime sa culture et joue avec, et aime ses fans.

<source>

Pages : 1 2 3 4 5

Esenjin Écrit par :

Rédacteur du site. Fondateur de « Camelia Studio » & de « Mag'zine ». Passionné d'arts et de culture. Se pose trop de questions. Membre de la mafia nantaise. Fortement fan de Monogatari Series, Shinsekai Yori, GITS & Yorimoi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.